Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur et nous vous recommandons d’accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

close

Sony Xperia Z5 Il y a 172 produits.

Sony Xperia Z5

Concocté par Q, le nouveau smartphone de l'agent 007 James Bond est prêt pour repartir en mission au service de sa Majesté.

L'Xperia Z5 est incontestablement l'un des smartphones haut de gamme les plus engageants du moment et vous l'aurez bien vu dans le film culte 007 Spectre inspiré du personnage de Ian Fleming. Son autonomie parvient à atteindre une journée en usage intensif et l'appareil impose sa suprématie en multimédia. L'écran 4K du Z5 reste certes un gadget utile pour notre héros et le terminal s'avère être un photophone de très belle qualité, sans guère d'équivalent sur le marché...

Q propose d'équiper Bond avec le Sony Xperia Z5 qui est un smartphone à écran de 5,2''/12,2 cm avec une qualité de fabrication qui le hisse au dessus de bien des concurrents. Son lecteur d'empreintes digitales le rend inutilisable dans des mains ennemies. Q, l'homme aux gadgets du MI6, l'a conçu discret avec un design épuré, mais surtout étanche et résistant à la poussière, deux spécifications indispensables pour que le smartphone puisse être utilisé en milieu hostile. En cas de perte, le verre poli au dos de l'appareil évite à Bond de laisser ses traces de doigt et de pouvoir être identifié.

Les points forts du Z5 en mission:

Le tout nouveau capteur photo Exmor RS (23 mégapixels) du Z5 sera pour Bond un atout exceptionnel pour photographier les membre de l'organisation Spectre. Disposant de l'autofocus le plus rapide du marché (mise au point en 0,03 secondes) avec zoom optique 5x, l'Xperia Z5 fait de sa vitesse de prise de vues le meilleur allié de l'agent secret pour identifier sans risque de se faire repérer ses ennemis. Et bien sûr, il filme en 4K.
Pour se détendre dans l'avion qui l'emmène de Londres à Mexico ou à Rome, l'agent 007 profitera du système de réduction de bruit actif de cet Xperia. Plus encore: en étant compatible Hi-Res, le Z5 permettra à Bond de savourer sans la moindre perte de qualité la chanson du générique de ses nouvelles aventures interprétée par Sam Smith.
Moneypenny voudrait James, et le Z5
Le capteur frontal de l'Xperia Z5 (5 mégapixels) est idéal pour réaliser des selfies de qualité. Disponible en blanc, noir graphite, vert, mais surtout en gold, le smartphone offre une rare élégance pour s'afficher dans les soirées branchées londoniennes.

Nous sommes alors face à un terminal haut de gamme de 2015, avec le fameux Snapdragon 810, un écran de 5,2 pouces Full HD, 3 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage. Grande première pour Sony : on note l'apparition d'un capteur d'empreintes digitales. L'appareil photo évolue également en passant à 23 mégapixels.

Niveau du design, Sony a repris les bases du Xperia Z3+, à savoir du verre en façade et sur la coque ainsi que des coins arrondis. Pour le Xperia Z5, Sony utilise désormais du verre dépoli, moins sensible aux traces de doigts, car il est mat et non brillant. En revanche, le Xperia Z5 s'est épaissi en passant de 6,9 à 7,3 mm. Dans les mains, le Xperia Z5 a un effet un peu trop « pavé » même s'il est moins marqué que sur son petit frère, le Z5 Compact. Comme sur le Xperia Z3+, les ports de protection ont disparu, sauf pour la carte SIM et le port microSD. Ainsi, le port jack et le port micro USB sont à l'air libre, beaucoup plus facile d'accès. Le smartphone conserve tout de même sa certification IP67 pour résister à l'eau et à la poussière.

La réelle évolution du design se situe sur le bouton d'allumage. Celui-ci a totalement changé de forme en passant d'un rond qui ressortait de la tranche du téléphone à un genre de rectangle plat. Mais la plus grande innovation sur ce bouton provient de l'intégration d'un capteur d'empreintes digitales. Il suffit en effet de poser son doigt sur le bouton d'allumage pour déverrouiller son téléphone ou réaliser un paiement avec les applications compatibles.

Le Xperia Z5 conserve ses deux haut-parleurs stéréo de part et d'autre de l'appareil, qui permettent de délivrer un son plutôt puissant pour un smartphone. De plus, ils sont positionnés de telle sorte que les mains ne les obstruent pas lorsque le téléphone est tenu à l'horizontale.

Avec son Xperia Z5, Sony a conservé une dalle Full HD, comme depuis le tout premier Xperia Z. Comme d'habitude, on trouve une forte luminosité : 630 cd/m2 au maximum avec un bon contraste de 1200:1. On trouve un peu mieux sur certains terminaux haut de gamme pour ce dernier point, mais on est déjà dans la moyenne haute du panier. Les angles de vision sont bons, dalle IPS oblige. La lisibilité est conservée en cas de forte luminosité, aidée par le puissant rétroéclairage du téléphone. Au rayon des couleurs, elles semblent un peu trop saturées, ce qui pourrait tout de même plaire aux mobinautes qui aiment les couleurs vives.

En termes de définition, la dalle Full HD sur un écran de 5,2 pouces nous donne une résolution de 423 PPP qui nous semble largement suffisante. Le passage au QHD sur une dalle de cette taille ne se justifie pas, selon nous, pour les usages comme la vidéo, les jeux ou la navigation sur Internet. Le confort de lecture est donc bon, que ce soit sur un site optimisé mobile ou même sur les anciens sites Internet où il faudra tout de même parfois jouer du zoom.

Le Xperia Z5 tourne sous Android Lollipop 5.1.1 avec une interface logicielle développée par Sony. C'est la même que l'on connaît depuis des années, sans réelles nouveautés pour cette collection automne / hiver 2015. On trouve toujours le système de thèmes permettant de modifier le rendu de l'interface.

La grande nouveauté de la partie logicielle tient en fait du design et de l'apparition du fameux capteur d'empreintes digitales. Celui-ci fonctionne plutôt bien, mais le temps de reconnaissance n'est pas extraordinaire. Il est en effet moins rapide qu'un iPhone 6s, un Mate S ou un Galaxy S6 pour reconnaitre une empreinte. De plus, sa position n'est pas forcément idéale. En effet, on utilise le pouce pour appuyer sur le bouton on / off et donc sur le capteur. Mais si on tient le téléphone trop haut ou trop bas, le pouce ne sera pas suffisamment en face du capteur et il faudra donc modifier la position du téléphone dans la main pour tomber face à lui.

Le Xperia Z5 reprend la même base technique que le Z3+ à savoir un Snapdragon 810 assisté par 3 Go de mémoire vive. Le Z5 Compact est similaire, si ce n'est la mémoire vive qui passe à 2 Go.

Avec le Xperia Z5, Sony inaugure un tout nouveau capteur Exmos RS de 23 mégapixels. L'appareil photo du Xperia Z5 a déjà reçu les distinctions de DXOMark. Dans la pratique, Sony semble avoir réussi à dompter son tout nouveau capteur avec un traitement logiciel assez performant. Celui-ci ne plaira peut-être pas à l'ensemble des utilisateurs puisque les clichés sont très saturés et contrastés. Mais la balance des blancs est excellente, tout comme le niveau de détails et l'effet « wahou » sont garantis, notamment sur les photos de ciels.

Dans les situations de contre-jour, l'appareil photo arrive bien à compenser pour éclairer la zone de mise au point sans trop surexposer l'arrière-plan. Le mode macro est très efficace, avec un beau flou en arrière-plan grâce à l'ouverture à f/2.0.

La mise au point est quant à elle très rapide, notamment grâce à l'utilisation d'un capteur infrarouge, mais aussi une mise au point à détection de phase.

L'application photo est plutôt complète avec de nombreux modes disponibles.

L'autonomie du Sony Xperia Z5 est bonne et se situe dans la moyenne par rapport à la concurrence des terminaux haut de gamme. Au quotidien, le smartphone est capable de tenir une journée pour les utilisateurs gourmands et jusqu'à deux jours si l'on se contente d'usages peu gourmands en batterie et en activant le mode Stamina.

L'appareil photo du Xperia Z5 est doté de l'un des meilleurs capteurs de cette fin d'année 2015. La partie logicielle a été peaufinée et permet à Sony de faire du Xperia Z5 un excellent photophone.